• Les vases communicants

     

    Les vases communicants

    Les vases communicants

    Mardi nous avons réfléchi à 4 situations pour mieux comprendre le principe des vases communicants.

    Les vases communicants

    Les vases communicants

    Les vases communicants

    Les vases communicants

     

    L'analyse du résultat de nos expériences nous a permis de mieux comprendre le principe des vases communicants.

    Nous savons que « l’air appuie fortement sur tout ce qu’il touche » donc l’air "appuie" sur l’eau à chaque ouverture des bouteilles de la même façon, l’eau est donc au même niveau dans chaque branche du tube.

    Pour des élèves de CE2 et CM1, lors de la justification scientifique, nous donnons un rôle central à l'influence de la pression atmosphérique qui est plus simple à décrire et donc à visualiser que celle de l'attraction terrestre (d'autant plus que nous aurons aussi l'occasion de parler du principe de la clepsydre où l'attraction terrestre devient secondaire).

    Pour les férus de sciences : le principe des vases communicants établit qu’un liquide remplissant plusieurs récipients qui sont reliés entre eux à leur base par un tube, tuyau accomplissant un effet de siphonnage, occupe la même hauteur dans chacun d’entre eux. Cela découle du fait que la pression hydrostatique en un point est proportionnelle à la profondeur, quelle que soit la forme des récipients (Wikipédia).

    Ce principe nous aide à comprendre le principe du château d'eau que nous avons vu lors de l'étude de la distribution d'eau potable et nous permettra de construire une fontaine antique... mais c'est une autre histoire...